News - April 13, 2021

This article is also available in:

L’Appel des 1000+ Solutions

Written by Bertrand Piccard 4 min read

La politique climatique est une histoire de fausses promesses et de résistance au changement chez ceux qui croient encore devoir choisir entre écologie et économie. Trop de gouvernements et d’entreprises annoncent des objectifs de neutralité carbone pour 2050 sans avoir les solutions concrètes à mettre en œuvre pour les atteindre. Nous allons changer cela.

Nous sommes des innovateurs, experts, scientifiques, financiers, chefs d’entreprises, responsables politiques, et voulons montrer une image enthousiasmante de la transition écologique qui crée des emplois et offre de nouvelles opportunités industrielles.

Nous sommes optimistes. Depuis le succès du premier tour du monde en avion solaire, la Fondation Solar Impulse, ses experts et ses partenaires ont identifié, analysé et labélisé 1000 solutions technologiques capables de protéger l’environnement de façon financièrement rentable. Ces solutions sont propres, efficientes, lucratives… et disponibles dès aujourd’hui. Elles réduisent l’impact environnemental de la construction et de la mobilité, de l’industrie et de l’agriculture, de la consommation d’eau et d’énergie, tout en assurant développement économique et prospérité sociale pour tous. Non pas dans un siècle ou une décennie, mais aujourd’hui même.

Nous savons qu’il n’existe pas de solution miracle, mais le simple fait qu’il existe 1000 solutions est en soi un miracle. Leur utilisation à grande échelle serait un atout énorme pour l’environnement et l’économie, et permettrait d’avoir une feuille de route ambitieuse pour un monde plus propre et efficient.

Nous voulons faire connaitre ces solutions et encourager leur implémentation, car elles restent encore trop souvent cachées dans des start-ups ou des laboratoires.

Nous ne faisons pas ici une nouvelle déclaration d’intention, mais apportons une manière d’agir très concrète. Nos solutions parlent d’elles-mêmes. N’attendons pas demain pour qu’elles deviennent incontournables dans les discussions économiques, débats médiatiques, négociations climatiques et décisions politiques.

Nous demandons aux entreprises et investisseurs de comprendre comment ces solutions rendront leurs activités plus efficientes et rentables, et de les implémenter.

Nous sommes là pour accompagner les gouvernements en proposant les outils nécessaires pour atteindre leurs objectifs écologiques. Cela leur permettra de créer ainsi davantage d’emplois, développer l’économie et améliorer la qualité de vie de leurs citoyens, ce qui correspond à leur programme électoral.

Nous appelons les législateurs à faire évoluer rapidement les normes et réglementations pour les accorder aux nouvelles réalités générées par ces solutions, permettant ainsi aux acteurs économiques d’être sur un pied d’égalité. Il est une nécessité dont on parle peu, celle de moderniser le cadre légal et mettre en places les bonnes incitations pour en faire des accélérateurs de nouvelles solutions et de nouvelles technologies. Le cadre actuel est encore basé sur des technologies archaïques et de fait, autorise à polluer, alors qu’on pourrait faire beaucoup mieux.

Nous suggérons que les milliards de dollars et d’euros destinés à la relance post-Covid soient attribués à des secteurs prometteurs, du futur et non du passé, pour permettre l’implémentation des technologies innovantes.

Soyons des pionniers en commençant aujourd’hui, et rendons notre monde plus efficient, propre, équitable et durable pour tous. Puisque c’est possible…

 

Par Bertrand Piccard, Fondateur et Président de la Fondation Solar Impulse,

Les innovateurs des 1000 solutions, et les experts ayant permis de les sélectionner.

 

Avec le soutien des partenaires de la Fondation Solar Impulse :

Bernard Arnault, président-directeur général, LVMH

Pierre-Etienne Bindschedler, président-directeur général, Soprema

Jean-Laurent Bonnafé, administrateur directeur général, BNP Paribas

Erik Grab, directeur, Movin’On

Thimotheus Höttges, directeur général, Deutsche Telekom

Ilham Kadri, présidente du comité exécutif et directrice générale, Solvay

Georges Kern, directeur général, Breitling

Catherine MacGregor, directrice générale, ENGIE

Florent Menegaux, président, Groupe Michelin

Valérie Pécresse, Présidente du Conseil régional d'Île-de-France

Benoît Potier, président directeur général, Air Liquide

Anne Rigail, directrice générale, Air France

Jean Rottner, Président du Conseil régional du Grand Est

Mark Schneider, administrateur délégué, Nestlé

Jean-Pascal Tricoire, président-directeur général, Schneider Electric

Written by Bertrand Piccard on April 13, 2021

Creative commons logo
We believe in the free flow of information
Republish our articles for free, online or in print, under Creative Commons licence.
Do you like this article? Share it with your friends!