Membre - ZE-Drive

Info

Cette page, initialement publiée en anglais, vous est proposée en français avec l’aide de traducteurs automatiques. Un retour ? Contactez-nous

HighWay électrique - ZE-Drive : un changement radical dans l'électromobilité augmentée et plus sûre

Type Création d'entreprise ou travail indépendant
Fondée en 2020
Taille de l'Entreprise 1
Type de l’équipe
innovateurs
Fondateurs Philippe Nobileau
Siège principal 06230 Villefranche-sur-Mer, France
Lien Réseau Social
ZE-Drive

À propos

L'électromobilité augmentée pour les années 2020 ZE-Drive est basé sur le concept TEMPO ßeta qui provient de la participation au comité du système intelligent de véhicules/route (IVHS) établi par la loi américaine sur l'efficacité du transport intermodal de surface de 1991. Le concept a suscité l'intérêt des acteurs californiens, mais en raison de l'état embryonnaire de l'électromobilité, TEMPO ßeta était bien en avance sur son temps. Depuis lors, l'électromobilité et la conduite autonome ont fait un grand pas en avant et ont gagné en popularité auprès des conducteurs. S'appuyant sur certaines des bases mises en place par TEMPO ßeta, la technologie ZE-Drive a repensé le concept pour combiner de manière disruptive quatre innovations : - un mode de conduite autonome "tout temps" simplifié de niveau 4 à vitesse de croisière (130 km/h), rentable et très fiable, grâce à un guidage mécanique de secours : les roues de gauche sont capturées dans une trajectoire en courbe ; - un partage de la voie de gauche entre le trafic conventionnel et le trafic autonome avec une voie réservée aux roues gauches en bordure de trottoir, située sur la bande centrale d'autoroute existante ; - un VE routier pour les véhicules électriques ou hybrides à très basse tension de sécurité (VLE 120 volts CC) et de puissance moyenne ~30 kW, qui (i) résoudra l'obstacle initial de l'électromobilité (c'est-à-dire la limitation de l'autonomie) et (ii) réduira à long terme la taille et le poids des batteries utilisées dans les véhicules tout électriques ; et - un mode "Platooning" qui augmente la capacité du trafic sans avoir à élargir l'infrastructure routière, y compris un système de freinage d'urgence robuste (~2G) (insensible aux conditions météorologiques) et un freinage d'inertie de secours, comme le prévoit le projet TEMPO ßeta. Le mode de fonctionnement normal sans contact, non basé sur la reconnaissance d'image qui est donc "tout temps", ainsi qu'un système de guidage mécanique de secours permettent d'atténuer efficacement l'exposition au risque de responsabilité "constructeur" qui est l'une des principales pierres d'achoppement pour un déploiement généralisé de la conduite autonome de niveau 4 pour les voitures particulières. La technologie ZE-Drive peut accroître la sécurité routière, la propreté de l'air et la réduction du bruit. Elle peut également accroître la fluidité de la route aux heures de pointe et réduire le poids et la traînée grâce à une alimentation électrique continue et à la formation de pelotons. Elle permet de réaliser des gains de productivité dans les trajets routiers professionnels. L'infrastructure nécessaire au déploiement de la technologie ZE-Drive est minimaliste et se concentre sur la bande centrale de séparation des autoroutes, constituée d'un mur de Jersey et de caniveaux à fentes, et n'interfère pas avec les voies de circulation classiques. Un rail en acier de 24 kg/m (16 Lbs/ft) (en orange ci-dessus) est ancré aux caniveaux du déversoir. Des rampes inclinées (rayées jaune-noir ci-dessus) relient la chaussée à la surface supérieure du rail, tandis que le "troisième rail" (en vert ci-dessus) fournit l'alimentation en courant continu de 120 volts de la VLE. Les voitures en mode ZE-Drive circulent sur la ligne blanche de gauche (comme illustré ci-dessous), les roues de gauche roulant sur un chemin de ronde réservé, bordé intérieurement par le rail en acier. Devant la roue avant gauche, un dispositif multi-capteurs détecte en permanence la distance latérale du véhicule par rapport au mur du New Jersey et, en mode ZE-Drive, dirige la voiture de manière autonome dans toutes les conditions météorologiques pour maintenir les roues gauches au centre de la voie en bordure de trottoir sans contact. Le rail assure également le retour au sol électrique (similaire au chemin de fer électrique) de l'alimentation du VLE de sécurité, capté par un curseur rétractable (en vert au-dessus et en dessous) situé au bas de la porte du conducteur. À l'intérieur des fusées des deux roues gauches, deux rouleaux rétractables (en rouge au-dessus) sont fixés pour reprendre la charge des roues gauches lors du franchissement latéral du rail. Les rouleaux s'appuient temporairement sur le rail et posent (ou retirent) en douceur lesdites roues sur (/depuis) la voie réservée à la circulation en courbe. En option, les suspensions, du côté gauche, peuvent être de hauteur variable pour permettre d'atténuer le roulis de la caisse provoqué par le passage du rail. Derrière la roue arrière gauche, un étrier de frein pivotant (en marron ci-dessus) fixé à la caisse de la voiture permet de saisir le rail en acier afin d'exercer une forte décélération (~2G) indépendamment des limitations d'adhérence pneu/route dues aux conditions météorologiques (pluie, neige, glace...). A noter que si la distance de sécurité requise est de 72 m pour une vitesse de 130 km/h (2 secondes de déplacement), la capacité de freinage d'urgence de 2 G permet un arrêt en 33 m, ce qui laisse suffisamment de temps pour l'analyse informatique de la situation afin d'éviter les faux freinages d'urgence. Avec ce système de freinage d'urgence, des groupes de 2 à 8 voitures peuvent être formés "pare-chocs contre pare-chocs" (référence : démonstration de 1997 sur la HOV-Lane entre Los Angeles et San Diego) doublant et même quadruplant, à long terme, la capacité d'une voie routière. Un système de séquence automatique (similaire au "parkassist") aidera le conducteur à entrer et à sortir latéralement de la voie ZE-Drive à sa vitesse de croisière. Toutes les technologies formant le système ZE-Drive, tant dans les infrastructures que dans les voitures, sont parvenues à maturité et peuvent désormais assurer une conduite autonome fiable de niveau 4, à un coût raisonnable. En termes d'efficacité énergétique globale (c'est-à-dire en tenant compte non seulement de l'énergie utilisée pour conduire la voiture, mais aussi de l'extraction et de la transformation des matières premières pour la fabrication de la voiture et la production du bloc de batteries), la technologie ZE-Drive permet de réduire considérablement la capacité et donc le poids du bloc de batteries. Cela limite encore la quantité de CO2 générée par la production et le transport par la voiture du poids supplémentaire de la batterie, qui n'est plus nécessaire. Le poids à vide d'une Renault ZOE pourrait être réduit de 300 kg et celui d'une Tesla S de 540 kg si l'on tient compte de la réduction du poids de la structure et des composants. L'émergence d'une flotte de VE à poids réduit "ZE-Drive Ready" au milieu des années 2020 permettra la conception d'infrastructures routières légères dédiées (c'est-à-dire non accessibles aux camions moyens ou lourds) capables de grandes portées pour les passages supérieurs aériens. Le système ZE-Drive ne permettra pas non plus de réduire la taille des routes souterraines réservées aux véhicules légers. La phase 1 "PoC" du projet industriel conjoint ZE-Drive vise à démontrer la capacité d'entrée/sortie latérale de la technologie sur voie lisse dans un centre de recherche sur les transports. La phase 2 développera la capacité de formation de pelotons et l'alimentation dynamique en courant continu de 120 volts, tandis que la phase 3 comprendra une installation pilote sur route ouverte pour recueillir des données d'utilisation et présenter la technologie aux utilisateurs et aux acteurs industriels. Une norme internationale consensuelle pour les voies de trottoir ZE-Drive devrait émerger du JIP.
Lire la suite
Siège principal 06230 Villefranche-sur-Mer, France

SDG d'application

Les objectifs de développement durable sont un appel à l'action pour mettre fin à la pauvreté, protéger la planète et assurer la paix et la prospérité partout.
SDG 6
Eau propre et assainissement
SDG 6 icon
SDG 7
énergie propre et d’un coût abordable
SDG 7 icon
SDG 9
Industrie, innovation et infrastructure
SDG 9 icon
SDG 11
Villes et communautés durables
SDG 11 icon
SDG 12
Consommation et production responsables
SDG 12 icon

Les informations présentées ci-dessus sont uniquement destinées à l'information et la Fondation Solar Impulse ne fournit aucune garantie quant à leur authenticité, leur exhaustivité ou leur exactitude. Pour valider l'adhésion à l'Alliance Mondiale pour des Solutions Efficaces, la Fondation Solar Impulse vérifie uniquement que chaque entité est enregistrée et a signé nos principes et valeurs énoncés dans la charte suivante de l'Alliance Mondiale pour des Solutions Efficaces. Pour les membres qui sont également fournisseurs de solutions, ces informations ne constituent pas un conseil d'investissement ou une recommandation d'achat, de transaction ou de conclusion d'un accord avec l'une des parties ou personnes mentionnées ci-dessus. Les investisseurs potentiels ou les parties intéressées sont seuls responsables de leurs décisions d'investissement ou d'affaires et de l'exécution de toute diligence raisonnable requise par les circonstances.