Membre - H2-O.eu

Info

Cette page, initialement publiée en anglais, vous est proposée en français avec l’aide de traducteurs automatiques. Un retour ? Contactez-nous

Stocker l'électricité sous la mer : une réalité ! Le projet H2-O représente une alternative au stockage de l'électricité.

Type Projet à but non lucratif
Fondée en 2020
Taille de l'Entreprise 1
Type de l’équipe
innovateurs
Fondateurs PHILIPPE GERAUDEL
Siège principal 75007 Paris, France
Lien Réseau Social
H2-O.eu

À propos

Le projet H2-O représente une alternative au stockage de l'électricité. L'objectif est de compenser l'intermittence des énergies renouvelables. en stockant et en produisant de l'électricité verte offshore à partir d'hydrogène vert. Les excédents des énergies renouvelables telles que l'énergie éolienne, photovoltaïque ou même nucléaire, en attendant ces excédents, seront convertis en hydrogène vert grâce à un électrolyseur immergé dans la mer à de grandes profondeurs. L'hydrogène vert libéré sera ensuite stocké dans des réservoirs de très grande capacité, eux-mêmes immergés à proximité immédiate de l'électrolyseur. Cet hydrogène stocké, sous pression en mer, dans des réservoirs en béton très bon marché sera ensuite transformé localement en électricité verte via une pile à combustible ou une turbine à hydrogène couplée à un générateur. L'électricité verte ainsi produite sera redistribuée via le même réseau en fonction des besoins et des heures de pointe. H2-O a un triple objectif : 1 - Améliorer de 30% la productivité du cycle complet. - L'eau de mer, une des matières premières de l'hydrogène, est disponible en abondance sur place, gratuitement et ne nécessite ni pompage, ni transport, ni pressurisation (+2%). L'efficacité (+3%) de l'électrolyse est favorisée par la pression de l'eau (20 bars à moins 200 mètres). Les phases très énergivores de compression, de décompression (+15%) pour atteindre 700 bars ou de liquéfaction (+35%) de l'hydrogène stocké sont donc également éliminées ; la pression dépendra de la profondeur des installations et sera parfaitement constante (20 bars à 200 mètres de profondeur). La conversion de l'hydrogène en électricité via une pile à combustible ou une turbine à hydrogène couplée à un générateur sera effectuée à proximité immédiate des réservoirs afin d'optimiser le rendement et de minimiser les pertes en ligne (+2%). Le transport de l'électricité sur de longues distances reste plus simple, plus sûr, plus rapide et plus économique que celui de l'hydrogène à puissance égale, surtout si le câble sous-marin reliant l'éolienne offshore à la côte est réutilisé. 16.000 m3 d'hydrogène stockés à 200 mètres de profondeur permettraient de produire un gigawatt à toute heure. 2 - Conception de réservoirs de très grande capacité. La construction de ces réservoirs en béton revêtus d'un revêtement polymère permettra de réduire considérablement leurs prix et d'augmenter leurs volumes. Les réservoirs immergés ne sont soumis à aucune autre pression que la poussée d'Archimède puisqu'ils sont ouverts sur l'extérieur (principe de la cloche inversée). Le volume des réservoirs n'est donc pas limité, contrairement aux réservoirs d'hydrogène pressurisé en fibres de carbone ou aux réservoirs isothermes pour l'hydrogène liquide à -163°C. La sécurité contre les risques d'explosion et d'incendie sera donc renforcée par l'immersion et la température constante des réservoirs (17,5° à une profondeur de 200 mètres). 3 - Respecter l'environnement : - L'immersion des cuves éliminera toute pollution visuelle. L'enrochement des réservoirs, destiné à compenser la poussée d'Archimède, devrait favoriser le développement de la faune et de la flore sous-marines (effet de réserve, effet de récif) et permettre un ancrage solide des éoliennes flottantes. L'oxygène coproduit pourrait également être utilisé pour la production de chlore, de sel, de soude et de leurs dérivés, ainsi que sur place dans les piscicultures pour l'oxygénation du milieu aquatique qui favorise la croissance des poissons. La production, le stockage et la conversion instantanée d'hydrogène vert en électricité verte devraient permettre de réduire les émissions de gaz à effet de serre, de compenser l'intermittence des énergies renouvelables et de stocker de grandes quantités d'"électricité verte" en mer à faible coût. 4 - Le consortium H2-O.eu Vu l'ampleur du projet, il semble nécessaire de créer un consortium qui puisse réunir les compétences techniques et les capacités financières de plusieurs entreprises : "H2-O.eu". (H2-O : symbolise la séparation en mer de l'hydrogène et de l'oxygène de l'eau). www.h2-o.eu Philippe Géraudel
Lire la suite
Siège principal 75007 Paris, France

SDG d'application

Les objectifs de développement durable sont un appel à l'action pour mettre fin à la pauvreté, protéger la planète et assurer la paix et la prospérité partout.
SDG 6
Eau propre et assainissement
SDG 6 icon
SDG 7
énergie propre et d’un coût abordable
SDG 7 icon
SDG 9
Industrie, innovation et infrastructure
SDG 9 icon
SDG 11
Villes et communautés durables
SDG 11 icon
SDG 12
Consommation et production responsables
SDG 12 icon

Les informations présentées ci-dessus sont uniquement destinées à l'information et la Fondation Solar Impulse ne fournit aucune garantie quant à leur authenticité, leur exhaustivité ou leur exactitude. Pour valider l'adhésion à l'Alliance Mondiale pour des Solutions Efficaces, la Fondation Solar Impulse vérifie uniquement que chaque entité est enregistrée et a signé nos principes et valeurs énoncés dans la charte suivante de l'Alliance Mondiale pour des Solutions Efficaces. Pour les membres qui sont également fournisseurs de solutions, ces informations ne constituent pas un conseil d'investissement ou une recommandation d'achat, de transaction ou de conclusion d'un accord avec l'une des parties ou personnes mentionnées ci-dessus. Les investisseurs potentiels ou les parties intéressées sont seuls responsables de leurs décisions d'investissement ou d'affaires et de l'exécution de toute diligence raisonnable requise par les circonstances.