Nouvelles - 29 novembre 2018

Qu'est-ce que la COP24 et pourquoi est-elle importante ?

COP24 Katowice

Ecrit par Tristan Lebleu

Info

Cette page, initialement publiée en anglais, vous est proposée en français avec l’aide de traducteurs automatiques. Un retour ? Contactez-nous

Qu'est-ce que la CCNUCC ?

La CCNUCC, ou Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques, est un mécanisme établi lors du Sommet de la Terre de Rio en 1992. Son objectif final est de "stabiliser les concentrations de gaz à effet de serre dans l'atmosphère à un niveau qui empêche toute interférence humaine dangereuse avec le système climatique". En d'autres termes, il s'agit de s'attaquer au changement climatique dans une perspective mondiale. Il a été ratifié par 196 pays plus l'Union européenne.

Qu'est-ce que la COP ?

Le changement climatique est l'un des problèmes les plus importants et les plus complexes de notre époque. La seule façon de l'aborder est d'adopter une stratégie internationale unifiée. C'est pourquoi tous les gouvernements qui ont signé la Convention, également appelés "Parties", se réunissent une fois par an lors de la Conférence des Parties (ou COP) pour discuter de divers sujets liés au changement climatique, échanger les meilleures pratiques et décider des mesures à prendre pour y faire face. La COP24 à Katowice, en Pologne, est, comme son nom l'indique, la 24e édition depuis la première qui s'est tenue à Berlin en 1995. Cette édition est consacrée à la manière de s'accorder sur le "règlement de Paris", qui est en fait le cadre dans lequel les pays mettront en œuvre leurs engagements en matière de climat et qui a fait date, la COP21 à Paris

En quoi consistait la COP21 ?

En 2015, la COP21 s'est tenue à Paris, en France. Ce fut un moment historique car 197 pays se sont réunis et ont adopté un accord universel sur les actions et les investissements visant à réduire les émissions de GES et à s'adapter aux effets du changement climatique. Cet accord, officiellement connu sous le nom d'Accord de Paris, vise à "limiter l'augmentation de la température mondiale bien en dessous de 2°C par rapport aux niveaux préindustriels et à poursuivre les efforts pour limiter l'augmentation de la température encore plus à 1,5°C". Au cœur de l'accord de Paris se trouvent des objectifs nationaux définis par chaque pays pour contribuer à la lutte contre le changement climatique. Ce processus ascendant, connu sous le nom de "contributions nationales déterminées" (NDC), est une grande nouveauté et a été considéré comme la clé du succès de la COP21. En outre, des engagements ont été pris concernant l'apport de fonds et le transfert de technologies des pays développés vers les pays en développement afin d'aider ces derniers à atténuer les effets du changement climatique et à s'y adapter dans le cadre de leurs efforts d'industrialisation.

Pourquoi la COP24 est-elle si importante ?

Dans l'ensemble, l'accord de Paris a été considéré comme une grande réussite. Cependant, l'une des erreurs commises par beaucoup a été de penser que l'accord était une fin en soi, alors qu'il n'était en fait qu'un début. Aujourd'hui, l'accord nécessite de nouvelles directives de mise en œuvre sur la manière d'atteindre son objectif. Ces lignes directrices sur la manière dont les pays atteindront leur PND seront au cœur des négociations lors de la COP24 et conduiront à un ensemble de règles, connu sous le nom de "Livre de règles de Paris".

Les négociations porteront également sur la manière dont les pays surveilleront et rendront compte de leurs émissions de GES et suivront les efforts déployés en matière de changement climatique. Il s'agit là d'un élément essentiel pour garantir que les pays sont sur la bonne voie pour atteindre leurs objectifs.

Un autre sujet crucial sera le financement de la lutte contre le changement climatique. L'accord de Paris a fixé l'objectif de mobiliser 100 milliards de dollars par an d'ici 2020 pour soutenir les efforts d'atténuation et d'adaptation au changement climatique. Mais le mécanisme permettant de réunir une telle somme n'a pas encore été décidé. En effet, nous sommes loin de ce chiffre : d'ici 2020, un total de quelque 67 milliards de dollars américains aura été engagé si nous continuons au rythme actuel. C'est un total, même pas annuel. Et c'est en partie la raison pour laquelle le règlement de Paris est resté bloqué.

Pour dire les choses simplement, la COP24 sera l'occasion pour nous de faire en sorte que l'accord de Paris devienne une réalité opérationnelle, et ne reste pas lettre morte. Ce pourrait être notre dernière chance de faire la transition vers un avenir propre et durable.

Pourquoi la Fondation Solar Impulse est-elle présente à la COP24 ?

Bertrand Piccard, l'un des premiers à avoir envisagé l'écologie sous l'angle de l'économie, plaide depuis longtemps en faveur d'une approche axée sur les solutions pour lutter contre le changement climatique. A la Fondation Solar Impulse, nous avons pour objectif de promouvoir des technologies propres, efficaces et rentables pour lutter contre le changement climatique. Ainsi, lors de la COP24, nous apporterons certaines de ces solutions pour montrer que la transition vers un avenir durable est une grande opportunité économique. Bertrand Piccard organisera également des réunions de haut niveau avec les chefs d'État et de gouvernement et les encouragera à adopter des règles de mise en œuvre ambitieuses. Nous pensons que cette approche pourrait aider toutes les parties prenantes à parvenir à un accord car elle combine tous leurs intérêts, tant économiques qu'environnementaux. C'est également la meilleure façon d'agir rapidement pour réduire nos émissions de 40 % avant 2030 et pour passer à des émissions zéro d'ici 2050, comme le recommande le dernier rapport du GIEC.

Ecrit par Tristan Lebleu le 29 novembre 2018

Vous aimez cet article ? Partagez-le avec vos amis !