Nouvelles - 31 mars 2018

Donald Trump accepte de signer l'accord de Paris

L'accord de Paris de Donald Trump

Ecrit par Chiara Cosenza

Info

Cette page, initialement publiée en anglais, vous est proposée en français avec l’aide de traducteurs automatiques. Un retour ? Contactez-nous


À l'occasion dupoisson d'avril, nous avons pensé qu'il serait amusant d'imaginer le président des États-Unis d'Amérique changer d'avis et accepter de signer l'accord de Paris et de sejoindre à l'effort mondial en faveur de la durabilité.

Mais, est-ce une blague ?

Nous pensons que c'est possible. L'adoption de technologies propres et de solutions efficaces permettra de protéger l'environnement dans lequel nous vivons et représente la plus grande opportunité commerciale de ce siècle. Comme le dit Bertrand Piccard, "le monde doit adopter les technologies propres, non pas parce qu'elles sont "éco-logiques", mais parce qu'elles sont "logiques". Même si le changement climatique n'existait pas, les technologies à haut rendement énergétique seraient judicieuses pour créer des emplois, générer des profits et stimuler le développement économique, tout en réduisant les émissions de CO2 et en protégeant les ressources naturelles".

La Fondation Solar Impulse alancé l'Alliance mondiale pour des solutions efficaces dans le but de sélectionner 1000 solutions rentables pour protéger l'environnement. Labellisées "Solutions efficaces", elles seront présentées aux gouvernements, aux entreprises et aux institutions lors de la COP 24 en décembre afin de les encourager à adopter des objectifs environnementaux et des politiques énergétiques plus ambitieux.

Si vous avez ou connaissez une solution qui pourrait être l'une de nos 1000 solutions efficaces, soumettez-la ici pour examen.

Ecrit par Chiara Cosenza le 31 mars 2018

Vous aimez cet article ? Partagez-le avec vos amis !