Nouvelles - 7 février 2024

Bertrand Piccard dévoile Climate Impulse

Ecrit par Solar Impulse Foundation 2 min de lecture

Info

Cette page, initialement publiée en anglais, vous est proposée en français avec l’aide de traducteurs automatiques. Un retour ? Contactez-nous

Né de l'héritage de la Fondation Solar Impulse et allant plus loin, Climate Impulse veut présenter des technologies concrètes qui peuvent révolutionner l'industrie aéronautique et le secteur de la mobilité en général.

Après avoir réalisé les premiers tours du monde en ballon et plus récemment en avion solaire, l'explorateur suisse Bertrand Piccard dévoile son nouveau projet sans émission : un avion vert à hydrogène pour faire le tour de la Terre sans escale, démontrant ainsi que des solutions concrètes peuvent aider à construire un monde plus propre et plus efficace. Avec la société scientifique Syensqo comme partenaire principal de cette aventure technologique, environnementale et humaine, les limites de l'innovation seront repoussées pour permettre le développement de l'avion, construit en France par l'ingénieur et navigateur Raphaël Dinelli.

Climate Impulse prévoit de réaliser en 2028 le premier tour du monde sans escale à bord d'un avion vert à hydrogène, avec pour partenaire principal la société scientifique Syensqo. Après deux ans de recherche, de développement et de conception soutenus par Airbus, Daher, Capgemini et avec la participation d'Ariane Group, la construction de l'avion a commencé et durera deux ans sous la direction de Raphaël Dinelli, ingénieur composite et navigateur. Après deux autres années de tests, cet avion unique tentera de faire le tour de l'Equateur sans escale avec les pilotes Bertrand Piccard et Raphaël Dinelli. Une aventure climatique qui vise à redonner confiance dans les solutions technologiques pour le bien commun.

Plus qu'un vol, Climate Impulse est un fleuron environnemental qui entend jouer son rôle en révolutionnant le secteur de l'aviation et au-delà, en montrant la voie de la durabilité mondiale grâce à des solutions innovantes dans des domaines traditionnellement considérés comme difficiles à décarboniser.

Climate Impulse représente une percée technologique. Outre la production d'hydrogène vert à partir d'énergies renouvelables et son utilisation dans des piles à combustible pour alimenter des moteurs électriques, le principal défi consiste à maintenir l'hydrogène liquide à -253°C pendant les neuf jours de vol estimés. Cela nécessitera des innovations révolutionnaires dans la création de réservoirs thermiques adaptés, ouvrant de nouveaux horizons dans la technologie de l'aviation. La collaboration avec Syensqo permettra à Climate Impulse de développer ces systèmes de pointe.

Climate Impulse, un nouveau projet dans une lignée d'exploration de la durabilité

La dernière aventure de Bertrand Piccard a été Solar Impulse, le tour du monde sans précédent à bord d'un avion solaire en 2016. Un exploit à vocation environnementale, dans la droite ligne de ceux de son grand-père Auguste, le médecin qui inventa la capsule pressurisée pour explorer la stratosphère, et de son père Jacques, l'océanographe qui emmena son bathyscaphe au fond de la fosse des Mariannes.

Le jour de son annonce en 2004, Solar Impulse était un symbole basé sur l'intuition que les énergies renouvelables et les solutions cleantech pouvaient atteindre des objectifs environnementaux considérés comme impossibles. Depuis, plus de 1'500 solutions efficaces ont été identifiées et labellisées par la Fondation Solar Impulse, certifiant leur bénéfice environnemental et leur viabilité économique.

Né de cet héritage et allant plus loin, Climate Impulse souhaite présenter des technologies concrètes qui peuvent révolutionner l'industrie aéronautique et le secteur de la mobilité en général.

"Dans ce monde plein d'éco-anxiété, nous devons redonner de l'espoir et stimuler l'action en démontrant des solutions de rupture qui mènent à un progrès durable. Plus qu'un tour du monde avec un avion à hydrogène, Climate Impulse explorera de nouvelles façons de penser et d'agir pour promouvoir une meilleure qualité de vie", déclare Bertrand Piccard. "Des solutions efficaces rassembleront les citoyens, les activistes environnementaux, les dirigeants politiques et les chefs d'entreprise, faisant passer le récit du sacrifice et de la peur à l'enthousiasme et à l'action".

Un défi rendu possible par l'expertise et le savoir-faire technologique de Syensqo

Syensqo (anciennement Solvay) a été le premier et principal partenaire technologique de Bertrand Piccard il y a près de 20 ans avec le vol Solar Impulse. Cette fois encore, Syensqo mettra sa grande expertise et sa force d'innovation au service de l'aventure en permettant la fabrication de l'avion avec des matériaux sur mesure.

Les matériaux composites, films et additifs de Syensqo seront essentiels à la fabrication de toute la structure de l'avion à hydrogène, de son fuselage aux ailes en passant par les réservoirs d'hydrogène. Ils apporteront la légèreté, ainsi que des propriétés mécaniques et thermiques. En ce qui concerne l'hydrogène vert, les matériaux haute performance de l'entreprise (pour les membranes d'échange de protons et les liants pour les électrodes de la pile à combustible) seront essentiels pour conférer une densité de puissance et une efficacité exceptionnellement élevées, tout en permettant une conception plus compacte de l'avion.

"Nous sommes ravis de participer à ce vol ultime, un tour du monde sans escale et sans émission, alimenté par de l'hydrogène vert. Les 13 200 employés de Syensqo' sont fiers de participer à cette aventure humaine, environnementale et scientifique, en démontrant la puissance de leurs innovations durables qui permettront à nos clients d'atteindre la neutralité carbone et à l'humanité de progresser", déclare Ilham Kadri, PDG de Syensqo.

DÉCOUVRIR CLIMATE IMPULSE


Ecrit par Solar Impulse Foundation le 7 février 2024

Vous aimez cet article ? Partagez-le avec vos amis !