News — August 29, 2019

Bertrand Piccard au G7 pour exhorter à une action climatique ambitieuse

Written by Tristan Lebleu 4 min read

L'explorateur et pilote de Solar Impulse, l'un des représentants de la société civile choisis par le gouvernement français comme intervenants au G7, appellera à des politiques courageuses pour enrayer la crise climatique.

Dans le cadre du One Planet Lab organisé par le gouvernement français, Bertrand Piccard – qui prône depuis longtemps des politiques climatiques plus ambitieuses basées sur des solutions écologiques financièrement rentables – a été invité à participer au G7 de cette année, qui se tiendra à Biarritz du 24 au 26 août.

Plus ouverte que les éditions précédentes, la 45e édition du G7, sous présidence française, accueillera des représentants d'autres grandes démocraties et de la société civile. Elle sera axée sur la lutte contre les inégalités sous toutes leurs formes – une reconnaissance de l'impact déstabilisateur que génèrent les disparités entre riches et pauvres sur la politique mondiale.

Étant reconnu que les répercussions du changement climatique contribueront fortement à exacerber les inégalités, la protection de l'environnement sera un sujet phare du sommet.

“Il est clair que les changements climatiques accroîtront les inégalités, et nous savons que plus importantes sont les inégalités, plus limité est l'espace pour de bonnes politiques. Mais il faut totalement changer notre discours ; nous devons aborder les changements climatiques de manière à montrer au monde économique que les solutions propres et économes en énergie sont le marché industriel du siècle, source de nouveaux emplois et de profits. Il ne s'agit donc pas seulement de protéger l'environnement et de lutter contre les inégalités, mais aussi de générer une croissance qualitative, ce qui peut être une grande motivation pour beaucoup”

Bertrand Piccard

L'intervention de Bertrand Piccard au G7 portera sur le développement de la mobilité propre et la décarbonisation du secteur des transports, reflétant son travail avec le One Planet Lab. Il insistera auprès des chefs d'État sur la nécessité de réduire l'impact environnemental du secteur maritime, qui représente 90% du commerce mondial et 3% des émissions de gaz à effet de serre, et dont la majorité des navires utilisent du combustible de soute, de basse qualité et très polluant.

“Décarboniser toute une industrie qui émet autant de CO2 qu'un pays comme l'Allemagne prendra naturellement du temps”, ajoute Bertrand Piccard. “Pour rendre le secteur plus propre et plus efficient, il faudra combiner des mesures ambitieuses à court terme – interdiction du combustible de soute, limitations de vitesse, installations électriques à quai pour les bateaux – avec des politiques et des investissements à long terme.”

Bertrand Piccard

Les solutions préconisées par Bertrand Piccard sont le fruit du travail de sa Fondation Solar Impulse pour le One Planet Lab. Ce groupe de réflexion, fondé par le président français Emmanuel Macron, s'inscrit dans les efforts de ce dernier de mettre la crise climatique sur la table et de faire face au problème. Réunissant 31 leaders internationaux, il a pour but d'identifier des solutions et actions innovantes, de créer de nouvelles coalitions et d'émettre des suggestions spécifiques pour lutter contre les changements climatiques.

Bertrand Piccard co-dirige, avec Laurence Tubiana de la Fondation européenne pour le climat, le volet neutralité carbone du One Planet Lab. En tant que président de la Fondation Solar Impulse et suite au succès de son tour du monde en avion solaire, il dirige en particulier depuis le début de l'année un groupe de travail sur la mobilité verte, qui vise à réduire les émissions liées au transport en général, qui représentent 23% des émissions mondiales de CO2 liées à l'énergie.


Written by Tristan Lebleu on August 29, 2019

Do you like this article? Share it with your friends!